MANU ÉPRIS DE COURT…

MANU ÉPRIS DE COURT…

Arbitre de chaise international et étudiant en journalisme, Manuel Absolu veille des deux côtés du terrain. Portrait d’un homme assis qui ne tient pas en place….

Roland-Garros 2014. Manuel Absolu vit sans doute l’un de ses plus beaux moments de sa jeune carrière

Roland-Garros 2014. Manuel Absolu vit sans doute l’un des plus beaux moments de sa jeune carrière.

« On a pas le même maillot mais on a la même passion. » Si ce slogan était celui utilisé pour les arbitres de football de Ligue 1, il est aussi valable pour Manuel Absolu, arbitre international de tennis.

D’abord joueur de niveau honorable (15/4), l’Alsacien s’est engouffré dans ce milieu méconnu du corps arbitral pour arriver à son sommet à 23 ans. Parallèlement, Manuel est le premier arbitre (tous sports confondus) à intégrer l’INSEP là où seuls les sportifs de haut niveau sont admis. Depuis l’automne 2013, ce fondu de sport suit la formation « Sportcom » dédiée aux futurs journalistes.

Il lui faut alors jongler entre les articles et les tournois aux quatre coins du monde, que ce soit sur la terre battue de Roland-Garros comme sur le béton de l’US Open. Mais quand on lui demande comment il concilie les deux activités, sa réponse coule de source : « j’essaie d’être présent à un maximum en cours avant de m’échapper à la venue des grands tournois ».

« Manu », comme le surnomme ses amis, quittera la capitale fin avril pour rejoindre Monte-Carlo avant d’officier aux Internationaux de France puis s’envoler pour Wimbledon. Un « ace », ce Manu.


 

Enzo PY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>