Quand le Breuil fait école…

Depuis 150 ans, l’école du Breuil, située dans le bois de Vincennes, est reconnue pour former des paysagistes de tout premier ordre. Mais pas seulement…

Treize hectares de superficie, mille variétés de plantes à fleurs et à feuillages, 650 essences de feuillus et de conifères, une zone humide, une prairie calcaire… Pas de doute, le terrain de « jeux » de l’école de Breuil constitue un terreau fertile pour y faire grandir les futures « mains vertes ».

Créée en 1867 par le baron Haussmann, l’école forme les meilleurs jardiniers de France. L’établissement géré par la ville de Paris accueille chaque année près de trois cents élèves : deux cents en formation scolaire sur trois ans généralement, ainsi qu’une centaine d’apprentis qui travaillent en alternance au sein d’entreprises de paysagisme. Pour tous, le cursus est ponctué d’une licence professionnelle ou d’un contrat d’apprentissage.

 

Apprentis paysagistes

Apprentis paysagistes

Des pros au service des amateurs

L’école est aux petits soins des prochains « soigneurs » de la nature : elle met non seulement l’accent sur la diversité de ses compositions paysagères, l’art de leur agencement, mais aussi sur l’aménagement paysager en milieux urbains ou encore la taille et les attentions à apporter aux différentes essences.

Récompensée par la mairie de Paris – label « ÉcoJardin » en 2013 puis label « Jardin remarquable » en 2014 – l’école du Breuil n’est pas seulement un jardin d’Eden pour « happy few ». Comme un bouquet de roses au printemps, le site s’ouvre en effet au public une fois par semaine pour des ateliers pédagogiques. Cette formation à la carte permet une découverte du monde végétal pour les néophytes comme pour les plus éclairés

Chaque samedi, tout curieux soucieux d’aménager son jardinet, d’organiser des compositions florales ou de créer son potager bio, peut bénéficier de judicieux conseils prodigués par les professionnels du lieu. Choix des légumineux en fonction de la nature du sol et l’orientation cardinale, disposition des plantes selon leur harmonie ou vos envies gustatives et nutritionnelles… Les moindres questions trouveront réponses auprès des enseignants de l’école.

Pour ceux qui ne disposent pas d’un espace dédié, un jardin collectif est même mis à leur disposition. A quelques jours du printemps, voilà une jolie occasion de garnir son panier.

 

Allée des jardins

Chemin extérieur de l’école

 

Treicy Etiennar, Jéromine Mpah-Njanga et Maxime Pauty

 

(*) Moyennant 30 euros, ces cours sont prodigués chaque samedi (9h-12h et de 14h-17h).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>